Elections ordinales 2021 : retrouvez toutes les informations sur le scrutin mises à jour régulièrement à compter du 13 septembre jusqu'au résultats du 2nd tour.
Fermer
Fermer
Menu

Rapport de Madame My-Kim YANG-PAYA sur la désignation de Sui Muquing, Wang Quanzhang, Li Heping, Xie Yang et Liu Six en qualité de membre d’honneur du barreau de Paris

Mis à jour le 3 février 2017

Résumé​

Depuis de nombreuses années, et plus particulièrement depuis l’été 2015, les avocats chinois engagés dans la défense des libertés civiles, politiques, sociales et économiques de leurs concitoyens font l’objet de mesures de répression d’une extrême gravité, dont l’objectif affiché est de les dissuader d’intervenir dans des dossiers qualifiés de « politiquement sensibles », c’est-à-dire ayant des implications en matière de droits de l’Homme ou « d’intérêt public ».

La Journée de l’avocat en danger du 24 janvier 2017 sera donc dédiée à la situation des avocats en Chine, victimes de ces nombreuses mesures de représailles et de harcèlement de la part des autorités chinoises.

Parmi eux : Li Heping, Sui Muquing, Wang Quanzhang, Xie Yang et Liu Sixing.

Ils ont été harcelés, intimidés et passés à tabac, avant d’être incarcérés sur le seul fondement de leurs activités d’avocats, abusivement assimilées à une « subversion du pouvoir de l’Etat » ou à des « troubles à l’ordre public ». Li Heping, Wang Quanzhang et Xie Yang ont été torturés durant 6 mois de leur détention, notamment aux électro-choques.

Li Heping ainsi que Wang Quanzhang, détenus depuis 563 jours, n’ont toujours pas accès à leur avocat et leur état de santé est inconnu.

Le Barreau de Paris doit les soutenir.

Lire la suite du rapport :