COVID-19 : pour retrouver toutes les dernières informations et communication de l'Ordre,
Fermer
Fermer
Menu

Obligations alimentaires envers les ascendants

Mis à jour le 27 avril 2021

La sous-commission des protections des majeurs vulnérables de la commission Famille du barreau de Paris tenait, le 27 mai 2014, sous la responsabilité de Marie-Hélène Isern Real, avocat à la cour, une réunion sur le thème des obligations alimentaires envers les ascendants, à laquelle intervenait également Philippe Assor, avocat à la cour

Sous une apparence très anecdotique, le sujet ici traité risque de devenir de plus en plus d'actualité du fait de l'allongement de la durée de la vie. Si jusqu'à présent, la solidarité publique était extrêmement importante, celleci commence à atteindre ses limites, et les administrations risquent de chercher à récupérer de l'argent par tout moyen. C'est ainsi que les personnes vont devoir elles-mêmes mettre en œuvre leur propre protection. Les avocats ont d'ailleurs un rôle à jouer, dans le cadre de leur devoir de conseil, en matière de prévoyance individuelle. Si celle-ci est encore facultative, il n'est pas exclu que, pour l'avenir, elle s'institutionnalise peu à peu, compte tenu du coût de la dépendance. Pour télécharger le compte-rendu complet, cliquez ici.