Elections ordinales 2021 : retrouvez toutes les informations sur le scrutin mises à jour régulièrement à compter du 13 septembre jusqu'au résultats du 2nd tour.
Fermer
Fermer
Menu

Les soins palliatifs comme alternative à la demande d’euthanasie ?

Mis à jour le 27 avril 2021

Le récent suicide, assisté ou non, de Chantal SEBIRE, atteinte d’une tumeur incurable qui lui
déformait atrocement le visage, et dont la demande d’euthanasie, avait été refusée deux jours
plus tôt par la justice, a relancé en France le débat sur la dépénalisation de l’euthanasie.

Chantal SEBIRE était soutenue, dans sa démarche judiciaire, par son médecin et l’Association
du Droit à Mourir dans la Dignité (ADMD).
Certains soignants, qui assistent régulièrement leurs patients jusqu’à la mort, utilisent, dans
les circonstances décrites, des substances chimiques qui précipitent une fin qu’ils estiment
devenue trop cruelle, tout en sachant que cette attitude est en désaccord avec la loi actuelle.
Des clarifications ou encore des protections ont été apportées par les textes d’avril 2005
relative aux droits des malades et à la fin de vie, dite loi "Leonetti") mais certains soignants
estiment qu’elles sont insuffisantes. Le premier ministre a demandé à M. le député Leonetti
une évaluation de celle-ci. Pour télécharger le document complet, cliquez ici