Elections ordinales 2021 : retrouvez toutes les informations sur le scrutin mises à jour régulièrement à compter du 13 septembre jusqu'au résultats du 2nd tour.
Fermer
Fermer
Menu

Afghanistan : Le Barreau de Paris appelle à l’évacuation des civils à risque pour garantir leur protection

Mis à jour le 17 août 2021

Paris, le 16 août 2021,

Après l’effondrement des forces gouvernementales, la fuite à l’étranger du président Ashraf Ghani et la prise decontrôle de l’essentiel du territoire par les Talibans, les civils afghans qui courent un risque accru d'être persécutés ont un besoin urgent d’être évacués afin de pouvoir bénéficier d’une protection internationale à l'étranger.

Parmi les civils, qui sont particulièrement exposés il y a notamment tous ceux qui ont œuvré à la promotion des droits humains, des droits des femmes et des minorités, de la démocratie et de l'éducation, les avocats, les journalistes, les universitaires, les activistes ainsi que les personnes qui ont travaillé pour des pays étrangers.

Pour Oliver Cousi, bâtonnier de Paris : « Il est primordial que les gouvernements étrangers octroient des visas en urgence pour les civils que les talibans pourraient prendre pour cible en raison de leur travail passé ou de leur statut. Actuellement, suspendre toute expulsion vers l’Afghanistan est une nécessité absolue et les afghans qui fuient leur pays doivent pouvoir bénéficier de réelles possibilités d’obtenir l’asile ». 

Le barreau de Paris entend tout mettre en œuvre pour soutenir ses confrères afghans.