SOLIDARITÉ UKRAINE - Fidèle à sa tradition de vigilance et de solidarité, notre barreau entend porter une attention toute particulière aux avocats et à la communauté juridique ukrainienne dans son ensemble.
En savoir plus
Fermer
Fermer
Menu

The Paris Bar Association calls on the governor of Texas to save Melissa LUCIO

Mis à jour le 26 avril 2022

The Paris Bar Association is a founding member of the World Coalition against the Death Penalty.

Melissa Lucio’s execution in Texas is scheduled this Wednesday, April 27, 2022.

Convicted of killing her 2-year-old daughter, she is the first Hispanic woman on death row in that state. She has been incarcerated for 15 years.

Melissa Lucio has never ceased to claim her innocence and to explain that her daughter had died by falling.

Melissa Lucio's other children, now adults, affirm that they were never subject to violence from their mother. Some even claim to have witnessed the fall of their little sister.

Various doubts are strewn across Melissa Lucio’s case, giving rise to an exceptional rallying of support for her life just a few days before the fateful date.

More than half of the Texas legislature, representing nearly 90 Democrats and Republicans, are calling for the suspension of the execution. Among them are death penalty supporters who are aware that, in this instance, Texas may be executing an innocent woman.

Five former jurors are demanding a new trial.

Moreover, the prosecutor in charge of the case was later sentenced to 13 years in prison for corruption. Media reports allege that Melissa Lucio’s case was handled in such a way to advance the prosecutor’s career.

With two days remaining until the scheduled date for Melissa Lucio’s execution, the Paris Bar Association continues its ongoing fight for the universal abolition of the death penalty.

The Paris Bar Association requests the Governor of Texas to refuse this legal assassination that is a source of irreversible miscarriages of justice.

L’Ordre des avocats de Paris appelle le gouverneur du Texas à sauver Melissa LUCIO 

L’Ordre des avocats de Paris est membre fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort.

Mercredi 27 avril 2022 est prévue l’exécution de Melissa Lucio au Texas.

Reconnue coupable d’avoir tué sa fille de 2 ans, elle est la première femme d’origine hispanique dans le couloir de la mort dans cet État. Elle est incarcérée depuis 15 ans.

Melissa Lucio n’a eu de cesse de clamer son innocence et d’expliquer que sa fille avait fait une chute.

Les enfants de Melissa Lucio, aujourd'hui adultes, affirment n’avoir jamais assisté à aucune violence de leur mère. Certains expliquent également avoir assisté à la chute de leur petite sœur.

De nombreux doutes émaillent ce dossier et ont conduit à une mobilisation rare à quelques jours de la date fatidique.

Plus de la moitié du Parlement texan, soit près de 90 démocrates et républicains, demande de suspendre cette exécution, en ce compris des partisans de la peine de mort conscients du fait que le Texas va peut-être exécuter une innocente.

Cinq anciens jurés réclament un nouveau procès.

Par ailleurs, peu après le procès, en 2014, le procureur dans cette affaire était condamné pour corruption à 13 années de prison, pour avoir réclamé de l’argent pour influencer son jugement.

A deux jours de la date prévue pour l’exécution de Melissa Lucio, l’Ordre des avocats de Paris rappelle son combat continu pour l’abolition universelle de la peine de mort.

L’Ordre des avocats de Paris demande au Gouverneur du Texas de refuser cet assassinat légal, source d'erreurs judiciaires qui sont irréversibles

Mise à jour 

 

Une cour d'appel texane suspend l'exécution de Melissa Lucio, une mère américaine condamnée à mort - Le Figaro