Fermer
Fermer
Menu

Iran : mobilisation du barreau de Paris

Mis à jour le 11 janvier 2023

Vidéo de soutien au peuple Iranien

Paris le 10 janvier 2023

Rassemblement « ensemble contre la peine de mort »

Paris le 15 décembre 2022

Le Barreau de Paris ; l’Union Internationale des avocats ; la Fédération Nationale des Unions de Jeunes Avocats; Ace-Avocats, ensemble; le Syndicat des Avocats de France et Femmes et Droit se joignent au rassemblement organisé par « Ensemble contre la peine de mort » et les collectifs « Iran Justice », « Femme Azadi », « Avocats ZZA », « Azadi4iran », «Actions for Iran», «Neda d’Iran», « Soutien à la lutte du peuple iranien »…, avec le soutien logistique de l’association Homa, le samedi 17 décembre à 15h, Place de la Bastille, en robe, afin de demander l’arrêt immédiat des exécutions perpétrées par le régime iranien. 

alt=""

Résolutions Iran contre la peine de mort

Paris le 14 décembre 2022

Depuis le 8 décembre deux exécutions de manifestants sont intervenues en Iran à la suite de procès expéditifs et inéquitables.

Le barreau de Paris craint que le rythme des exécutions s’accélère et a appelé à se mobiliser pour que la peine de mort ne soit pas utilisée comme une arme de répression à l’encontre de celles et ceux qui demandent la fin des lois et politiques discriminatoires en Iran au travers d’une résolution. Cette résolution portée par le barreau de Paris et le Conseil National des barreaux a d’ores et déjà été signée par 17 barreaux.

Le barreau de Paris insiste sur la nécessité d'une action forte et coordonnée de la société civile, des gouvernements et des organisations internationales afin de dissuader la République islamique d'exécuter des manifestants.

Résolution Iran avec signataires - Français
Resolution Iran with signatories - English 

Lettre d'avocats iraniens et de Nasserin Sotoudeh à Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies

Lire la lettre

Rassemblement en robe sous le portrait de Mahsa Amini lundi 17 octobre à 12 heures à la Maison des avocats

Julie Couturier, bâtonnière de Paris, Vincent Nioré, vice-bâtonnier de Paris et les membres du Conseil de l’Ordre vous prient de bien vouloir vous associer au rassemblement organisé, sous le portrait de Mahsa Amini, le lundi 17 octobre 2022 à 12 heures, pour la défense de la cause des femmes iraniennes et plus largement pour le respect des libertés individuelles en Iran.

Rendez-vous en robe devant la Maison des avocats
Cours des avocats – 75017 Paris

Pour que notre mobilisation puisse s’inscrire dans le temps, nous vous invitons à nous faire parvenir une photo de vous, en robe, par mail àcommunication@avocatparis.org.

L’ensemble des photos reçues reconstitueront, sous la forme d’une mosaïque, 
le portrait de Mahsa Amini, qui sera apposée dans le hall de la Maison du Barreau (Ile de la Cité).

Lors du rassemblement du 17 octobre, un photographe sera présent de 11h30 à 14h00 pour réaliser des photos individuelles qui pourront être utilisées, avec votre accord, pour la réalisation de cette mosaïque.

Portrait Masha Amini

 


Paris, le 17 novembre 2022,

Depuis le 16 septembre 2022, les arrestations ont touché des milliers de manifestants pacifiques dont de nombreuses femmes, ainsi que des enfants, des adolescents et des avocats.

A ce jour, cinq condamnations à mort ont été prononcées à l’encontre de manifestants.

Cependant, l’absence de transparence quant aux arrestations et condamnations laisse craindre que ce chiffre soit bien plus élevé.

Par ailleurs, le Procureur de Téhéran a d’ores et déjà annoncé qu'un millier d'actes d'accusation avaient été émis en rapport avec les récentes émeutes dans la seule province de Téhéran présageant ainsi l’organisation de procès de masse en violation de tous les principes essentiels d’un procès équitable.

Pour Julie Couturier « ll est inacceptable d’utiliser la peine de mort comme une arme à l’encontre de celles et ceux qui demandent la fin des lois et politiques discriminatoires en Iran ».

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU tiendra le jeudi 24 novembre 2022 une session extraordinaire sur « la détérioration de la situation des droits de l’homme en République islamique d’Iran ».

Le Barreau de Paris salue cette initiative et appelle le Conseil des droits de l’homme à condamner la répression des autorités iraniennes à l’encontre de l’ensemble des manifestants et notamment des avocats, qui sont très exposés dans le cadre de leur défense ainsi que l’utilisation de la peine de mort.

Il exhorte les Etats membres des Nations Unies à soutenir et créer un mécanisme d’enquête sur l’Iran et invite les rapporteurs spéciaux des Nations Unies à utiliser leurs mandats pour dénoncer les crimes et violations commises.

Le Barreau de Paris interpelle tout particulièrement le Rapporteur spécial pour l’indépendance des juges et des avocats à se mobiliser pour nos confrères iraniens très exposés dans le cadre de la défense des manifestants.

Iran