COVID-19 : pour retrouver toutes les dernières informations et communication de l'Ordre,
Fermer
Fermer
Menu

Création d'un fonds de solidarité

Mis à jour le 27 avril 2021

Le bâtonnier, la vice-bâtonnière et le Conseil de l’Ordre ont décidé la création d’un fonds de secours spécial d’1 500 000 €.

Cette aide d’urgence est personnelle à chaque avocat et ne peut être sollicitée qu’en raison de difficultés financières résultant de la pandémie. Elle ne peut, le cas échéant, être déduite par les cabinets de la rétrocession d’honoraires des collaborateurs.

Cette aide d’urgence n’est pas exclusive d’autres aides complémentaires qui peuvent vous être accordées par l’Ordre en raison de la grève ou d’autres difficultés.

Le montant de l’aide spéciale d’urgence sera à déterminer en fonction de chaque situation dans la limite de 1 000 €.

Chaque avocat devra, dans sa demande :

  • justifier d’une insuffisance de trésorerie personnelle et professionnelle ;
     
  • s’engager sur l’honneur avoir sollicité une ou plusieurs aides gouvernementales (report des cotisations URSSAF, report des impôts directs, report de loyers, eau, gaz, électricité, demande de garantie Etat/Région/BPI dans le cadre d’un emprunt, fonds de solidarité…) ;
     
  • justifier que ses difficultés sont liées au COVID-19 en remplissant l’un des sous-critères alternatifs suivants :
    1. Baisse significative des recettes
    2. Arrêt maladie non indemnisé
    3. Perte de collaboration sans respect de préavis
    4. Parent isolé sans maintien de rétrocession devant garder un enfant de moins de 16 ans ou de moins de 18 ans en situation de handicap.

Plus de précisions dans le formulaire à compléter en téléchargement ici.

Pour solliciter une aide envoyez le formulaire dûment rempli et vos documents justificatifs à l’adresse suivante : coordination.sociale@avocatparis.orgN’oubliez pas de mentionner votre numéro de téléphone afin que le service économique et social puisse vous appeler.