Vendredi 26 mai : fermeture des services de l’Ordre. Une permanence en service allégé aux maniements de fonds de la Carpa sera assurée.
Fermer
Fermer
Menu

Appel à volontaires pour la supervision des permanences de la Clinique Juridique des élèves-avocats de l’EFB

Mis à jour le 15 avril 2022

L’Ordre des avocats de Paris a à cœur de s’investir auprès de la Clinique Juridique des élèves-avocats de l’EFB pour garantir tout à la fois la qualité de l’information délivrée pendant les permanences d’accès au droit qu’elle organise et une expérience pédagogique unique pour nos futur(e)s consœurs et confrères.

Pour atteindre ce double-objectif, nous avons régulièrement besoin d'avocats volontaires pour assurer ponctuellement deux types de missions d'encadrement :

  • La supervision des permanences organisées par la Clinique. Laissant les élèves-avocats se mettre en situation de « rendez-vous client », l’avocat de supervision a un rôle d’encadrant général : il prépare les élèves aux enjeux d’un entretien, veille au respect de la déontologie de la profession et reste accessible à tout moment pour répondre aux interrogations pratiques qui pourraient émerger au cours des entretiens.

 

  • La relecture et la validation des projets de « diagnostics » établis par les élèves-avocats : chaque justiciable rencontre en effet 2 fois l’élève-avocat chargé de son dossier : d’abord pour un premier rendez-vous de prise d’informations, puis deux semaines plus tard, pour un rendez-vous de « restitution » pendant lequel l’élève-avocat délivrera oralement son « diagnostic » de la situation. Pour garantir la qualité de ce « diagnostic », l’élève-avocat aura été mis en contact par mail avec un avocat exerçant dans le domaine concerné et avec lequel il aura échangé pour compléter et parfaire son analyse de la problématique juridique du justiciable.

 

Au fil des ans, la Clinique Juridique des élèves-avocats de l’EFB a développé et spécialisé ses pôles qui organisent des permanences en visio, dans les locaux de l’EFB, mais également hors-les-murs auprès de deux centres des Restos du Cœur (Porte de Vanves et Colonel Fabien) et d’un centre de solidarité étudiante géré par l’association Cop’1, toujours au profit de justiciables en situation de précarité.

Participer à ces actions d’encadrement, c’est donc contribuer à favoriser l’accès au droit des publics vulnérables mais aussi transmettre le goût de l’engagement et le devoir d’humanité à la prochaine génération d’avocat.

Les avocats qui souhaitent s'engager dans ce programme sont invités à se rapprocher de la coordination du "Barreau de Paris Solidarité" en écrivant à barreausolidarite@avocatparis.org.

Les heures de supervision des permanences sont comptabilisées au titre de la FCO.