Editorial

La violence, la société et le droit

Chronique

Mis à jour le 29.09.2015

Les mercredis 7 et 14 octobre 2015 au Collège des Bernardins, le mercredi 21 octobre 2015 à la Maison du Barreau. De 20h à 22h.

 

 

 

La violence et la condition humaine

Mercredi 7 octobre 2015, 20h-22h au Collège des Bernardins
Présidence : Pierre-Olivier Sur, bâtonnier du barreau de Paris
Regards du droit sur la violence : Thierry Vignal, agrégé de droit, professeur à l’Université de Cergy-Pontoise
La violence est-elle dans l’homme ? : P. Matthieu Villemot, docteur en philosophie, enseignant au Collège des Bernardins

La violence et la société

Mercredi 14 octobre 2015, 20h-22h au Collège des Bernardins
Présidence : Dominique Piwnica, avocat au barreau de Paris
L’état de droit face à la violence : Bernard Prévost, président d’Apprentis d’Auteuil, précédemment préfet,
directeur général de la gendarmerie et ambassadeur
La violence et la paix dans les cités : P. Jean-Marie
Petitclerc, salésien, polytechnicien, éducateur spécialisé, directeur de l’Institut de formation aux métiers de la ville
La violence et l’autorité à l’école : François-Xavier Bellamy, agrégé de philosophie, professeur en classes
préparatoires

La violence et la liberté d'expression

Mercredi 21 octobre 2015, 20h-22h à la Maison du Barreau,
2 rue de Harlay - 75001 Paris
Présidence : Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris,
président du Collège des Bernardins
Violence des mots et des images : Thierry Massis, avocat au barreau de Paris, AMCO
La protection du sentiment religieux et les textes
internationaux
: Vincent Berger, avocat au barreau de Paris, ancien jurisconsulte de la Cour européenne des
droits de l’homme

Conclusion : Mgr Jérôme Beau

LA VIOLENCE, LA SOCIETE ET LE DROIT

Les évènements tragiques vécus cette année par notre pays ont mis en lumière avec acuité la question de la violence dans nos sociétés contemporaines. Cette violence se déploie sur tout le spectre des intensités
et des registres, de la guerre au terrorisme, des paroles aux actes, des insinuations aux explosions…

Y a-t-il ici réelle nouveauté, ou expression d’une dimension constitutive de la condition humaine, de
toujours à toujours ? Face à la violence, le Christ introduit une logique révolutionnaire, celle des
artisans de justice et de paix : « les épées seront transformées en socs de charrues (Isaïe II, 4) ».

Dans ce contexte, quel est le rôle du droit ? Les rapports du droit et de la violence sont intimes et complexes.
La violence se considère légitime lorsqu’elle agit à travers l’Etat aux fins d’assurer le respect de l’ordre
et de la loi. Elle joue notamment ce rôle de garant dans l’espace public. Mais la violence ne s’exprime
pas seulement en actes, il est des paroles meurtrières. Quel est le rôle du droit pour préserver d’un même
mouvement le fondement de notre démocratie – la liberté d’expression – et le sujet de toute démocratie, la
personne humaine en son inaliénable respect et dignité ?

Le 18e cycle Droit, Liberté et Foi, sous la présidence du cardinal André Vingt-Trois et de Pierre-Olivier Sur,
bâtonnier du barreau de Paris, nous invite à réfléchir à ces questions fondatrices de notre vie en société.
Les conférences sont validées au titre de la formation continue obligatoire des avocats.

Les conférences sont validées au titre de la formation continue obligatoire des avocats.

Inscriptions et tarifs
• Sur place au Collège des Bernardins
• Sur www.collegedesbernardins.fr
• Sur www.efb.fr (pour les membres du barreau)
• Tarifs : 6€ (plein), 3€ (réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans et les étudiants dans la limite des places disponibles le jour de l’événement.

Informations :
01 53 10 74 44 
contact@collegedesbernardins.fr

Téléchargez le programme ci-dessous