Editorial

Convergences Afrique

Liste de diffusions

Mis à jour le 13.09.2016

Responsable Félicité Zeifman

La Commission Internationale Ouverte CONVERGENCES AFRIQUE a pour objectifs :

  • De faire du Barreau de Paris un centre de débats et d’échanges entre les avocats et juristes exerçant à Paris ou en France et les Avocats français inscrits  ou en France et les Avocats français au Barreau de Paris et / ou juriste ou professionnel du droit intéressé à l’environnement juridique (droits économiques et droits humains) et, en général, aux affaires concernant l’Afrique ou l’un ou plusieurs des pays qui l’intègrent ;
  • Aux fin de cette commission, l’Afrique est définie comme l’ensemble des pays de l’Afrique subsaharienne de tradition juridique commune et les pays du Maghreb ;
  • Faciliter et approfondir la connaissance des systèmes juridiques des différents pays de l’Afrique et/ou des matières juridiques touchant à un ou plusieurs des pays africains, en faisant, le cas échéant, une comparaison avec le système juridique français et /ou européen ;
  • A cette fin, la Commission organise, tout au long de l’année, des réunions destinées, en priorité mais pas exclusivement, aux avocats inscrits au Barreau de Paris, aux juristes et professionnels du droit intéressés par les systèmes juridiques concernant l’Afrique ;
  • La Commission organise également des réunions conjointes avec d’autres commissions thématiques et /ou internationales lorsque le sujet à traiter et /ou les intervenants y invités le justifient ;
  • Informer les avocats inscrits au Barreau de Paris ou exerçant en France sur les conditions d’exercice des professions juridiques dans les pays africains ;
  • Faciliter leurs contacts avec des avocats et des juristes français et/ou africains exerçant dans lesdits pays ;
  • Permettre au Barreau de Paris de contribuer à la promotion du droit continental et au rayonnement de son savoir-faire et de son expertise juridique en Afrique ;
  • A ce titre, la Commission vise donc à faciliter les liens entre les institutions ordinales, universitaires et les représentants politiques africains et le Barreau de Paris ;
  • Alerter le Barreau de Paris de tout événement en Afrique en lien avec les valeurs protégées par celui-ci (la défense des droits de l’homme, le respect du procès équitable, l’indépendance des avocats, etc…) et pouvant justifier des actions officielles de soutien, pertinentes et utiles, de la part du Barreau de Paris ;
  • Accueilli, seule ou avec la présence des représentants du Barreau de Paris, tout représentant africain, avocat, juriste, professeur de droit ou responsable politique intéressé au Barreau de Paris, ses valeurs, son savoir-faire et son rôle dans la sphère juridique nationale, européenne et /ou internationale.