Editorial

Aléxis Tsípras, Premier ministre de Grèce, a reçu des mains du bâtonnier Frédéric Sicard le "Prix de l'engagement européen" du barreau de Paris

Chronique

Mis à jour le 28.11.2017

Aléxis Tsípras, Premier ministre de Grèce, a livré sa vision de l'avenir de l’Europe qu’il souhaite fonder sur un nouvel élan en faveur de la croissance et l’emploi, et d’une réorientation plus politique et démocratique de la zone euro, devant une salle comble réunie dans l'auditorium de la Maison du barreau.

Aléxis Tsípras a ainsi reçu des mains du bâtonnier Frédéric Sicard le "Prix de l'engagement européen" du barreau de Paris. Ce Prix a été remis ces deux dernières années à Jean-Claude Junker, Président de la Commission européenne, Annegret Kramp-Karrenbauer ministre présidente du Land de la Sarre, Didier Reynders Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères de Belgique, Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, et Sandro Gozi, ministre italien des affaires européennes.

Aléxis Tsípras a pu lors de son discours revenir sur son combat pour la démocratie en Europe et a plaidé pour un renouveau symbolique des fondements de l’Union Européenne, pour plus de solidarité et d’égalité entre les peuples.