Editorial

Présentation des lauréats de l’appel à projet de l’incubateur : remise des prix de l’innovation 

Mis à jour le 06.07.2018

Marie-Aimée Peyron, bâtonnier et Basile Ader, vice-bâtonnier, ont présenté le lundi 2 juillet les 4 start-up lauréates de l’appel à projet 2018-19, organisé par son incubateur et qui leur permettra de bénéficier d’un programme d’accompagnement durant une année.

Cette initiative s’est tenue dans le cadre de l’ouverture de Campus 2018, en présence de Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, et de Christiane Féral-Schuhl présidente du Conseil National des Barreaux (CNB).
 
Le nouveau programme d’incubation du barreau de paris :
 
Ce programme d’incubation est une nouvelle étape de la stratégie de déploiement du barreau de paris pour faire émerger des solutions innovantes utiles aux cabinets d’avocats et contribuer à la création de Legaltech qui accompagnent en toute légalité les nouveaux usages numériques de la profession.

Il complète les actions de formation et de sensibilisation menées par l’incubateur du barreau de paris ces dernières années pour aider les entreprises à mieux appréhender l’impact de la transformation digitale de leur métier.
 
L’appel à projet :

L’incubateur a reçu 36 dossiers de candidature.  A l’issue de leur audition par un jury, les sociétés LEGAL HOPE, LEGABOT,  PRODROIT et AVOCALIX (présentation des entreprises et de leurs projets en fin de document) ont été sélectionnées et disposeront d’un an de mentoring :

  •     Des guichets experts en matière d'acquisition, de legaldesign, de développement informatique ;  
  •     Des ateliers de travail collectifs ou individuels pour se former aux méthodologies d'innovation, assurer la viabilité et la pérennité économique de son projet, se doter de son « pack documentaire » et d'une stratégie de visibilité et d'acquisition pertinente ;  
  •     Des rencontres mensuelles avec des personnalités inspirantes du monde des affaires. 
  •     Un lieu émulant qui leur est exclusivement réservé pour travailler tout au long de l'année.

Ce programme  est situé dans les locaux de l’Ecole Formation des Barreaux (EFB) à Issy-Les-Moulineaux et sera piloté par l’agence Hercule the Legaltech Agency. 
 Composition du jury :

  •     Présidente : Marie-Aimée Peyron, bâtonnier de Paris
  •     Jean-Georges Betto, membre du Conseil de l'Ordr !e des avocats de Paris depuis 2017, référent du Barreau entrepreneurial et de l'Incubateur du barreau de Paris
  •     Arnaud Touati, co-fondateur du cabinet ALTO AVOCAT, représentant de l'incubateur physique 
  • Hary Hallouche,  co-fondateur du cabinet ALTO AVOCAT, représentant de l'incubateur physique 
  •     Mathieu Bouillon, co-fondateur de l'agence HERCULE, coordinateur de l'incubateur du Barreau de Paris 
  •     Anne-Charlotte Hugon, co-fondatrice de l'application "Votre Bien Dévoué", lauréate du prix d'innovation de l'incubateur 2017 
  •     Emmanuelle  Ledoux, consultante en affaires publiques et communication, ancienne cheffe de cabinet d'Axelle Lemaire 

Les prix de l’innovation de l’incubateur 2017- 2018 :

Enfin ce lundi 2 juillet, Marie -Aimée Peyon et Basile Ader, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, et Christiane Féral-Schuhl présidente du Conseil National des Barreaux ont aussi remis ces prix à trois sociétés dans trois catégories différentes :
 
1.   Catégorie avocat : HandiLex
 

Sur les 12 millions de personnes handicapées en France, très peu ont réellement accès au droit et, tous les ans, 271.000 nouvelles demandes de reconnaissance d'un handicap sont adressées aux  Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH). HandiLex a vocation à répondre à ce besoin toujours grandissant d'information juridique et d'accès au droit, d'assistance, de conseil et de représentation dans leurs démarches administratives, juridiques et judiciaires. Sa première mission, mettre en relation la victime avec un avocat référent pour déterminer la nature et l'étendue de ses besoins juridiques, coordonner les actions nécessaires, les conseiller dans leur démarches.
 
2.   Catégorie non-avocat : Share-your-knowledge
 
Le projet Share-Your-Knowledge a été fondé dans l'optique de mettre à la disposition des professionnels du droit et du chiffre un outil simple et mobile leur permettant d'enrichir leurs connaissances et de développer leur activité à l'ère des nouvelles technologies. Share-Your-Knowledge constitue une communauté rassemblant l'ensemble des professionnels du droit et du chiffre sous forme de site internet et d'application mobile. Il permet un échange instantané d'informations. Cette dernière permet notamment à l'utilisateur avocat de partager ses connaissances et de bénéficier de l'expertise de ses confrères, tout cela dans le strict respect des règles professionnelles et déontologiques de la profession et de manière parfaitement sécurisée.   
 
3.   Catégorie étudiant : Clinique juridique de Paris 
 
La Clinique Juridique de Paris est une association qui propose un accompagnement juridique gratuit. 
Son action se concentre autour de deux piliers fonctionnant en synergie. Une mission d'accès au droit : toute personne peut faire une demande d'aide juridique via le site internet. Cette demande sera traitée par une équipe de deux à quatre étudiants, supervisée par un clinicien ayant une certaine expérience au sein de la Clinique et encadrée par un professionnel du droit. Un objectif de professionnalisation des étudiants : vocation à intervenir largement dans la formation des adhérents, par le biais de séances de formation, conférences spécialisées et de résolution de cas encadrées par des professionnels du droit.

A la rencontre des étudiants du Lab EFB :

Une rencontre a aussi été organisée entre la ministre et des étudiants de l’EFB ayant suivi des cours du Lab. Cet espace d’innovation est un programme spécifique destiné aux étudiants durant 8 mois et relatif à des enseignements à la connaissance des algorithmes, legaldesign et webmarketing. 
Un parcours "Talent Innovation" leur est ainsi  proposé avec des ateliers pratiques, programmes personnalisés, rencontres de personnalités inspirantes) pour développer un projet personnel en lien avec l'innovation juridique ou judiciaire.

Les quatre start-up lauréates

PRODROIT   

Prodroit.com est une plateforme d’accompagnement des TPE/PME dans leurs problématiques juridiques. Portée par Samya Badouraly, avocate-entrepreneur, elle a été pensée dans un double objectif : le premier est d’expliquer, de clarifier le droit pour les dirigeants des TPE/PME et de proposer des modèles gratuits pour leurs besoins courants. Le second est de rendre l’avocat accessible financièrement et physiquement tout en favorisant un mode amiable de règlement des conflits.

L’offre a été créée par une avocate au Barreau de Paris, Samya BADOURALY, qui a déjà développé des services à destination des professionnels avec juripay.com, une plateforme de recouvrement de factures impayées. Elle est accompagnée dans cette aventure d’avocats partenaires, de commerciaux et d’un investisseur.

LEGALHOPE  

Legal Hope a développé une plateforme permettant à toute personne souhaitant bénéficier d’un conseil, sur une problématique juridique ou un contentieux, d’obtenir en quelques clics, sans se déplacer, et au cours d'un seul et unique rendez-vous, la stratégie et les conseils de trois Avocats indépendants.

La plateforme Legal Hope a été cofondée par Jérémy MARUANI, avocat au Barreau de Paris, qui s'est entouré d'Andrea SALAMA, Bryan MARUANI, et Jeremy MARUANI, respectivement Développeur Fullstack (React JS) et développeur mobile iOS Android. La complémentarité des connaissances de l’équipe (issue du droit et de la « tech ») permet à Legal Hope de proposer un produit répondant aux attentes des justiciables et des Avocats.

AVOCALIX 

Avocalix donne aux avocats le pouvoir de créer en 5 min une legaltech sur mesure ou un site web personnalisé et modulable à l’envie, sans aucune connaissance technique. Notre ambition : accompagner les avocats dans leur transformation numérique, quel que soit leur portefeuille d’investissement en matière d’innovation technologique. Les sites Avocalix seront distribués à partir de 49€90/mois grâce à des process d’automatisation très avancés 

Avocalix est né dans l'esprit de Valéry LONTCHI, avocate au Barreau de Paris et fondatrice du cabinet LEGALIX. Elle est accompagnée dans cette aventure par Antoine Rostand et Jean-Michel Lasry, les deux autres co-fondateurs de la solution, polytechnicien pour le premier et Professeur de Mathématiques pour le deuxième

LEGABOT 

Né de la rencontre entre un élève-avocat et un développeur, ce chatbot accompagne le justiciable en lui délivrant une première information juridique gratuite avant de le guider vers une procédure adaptée à sa situation : les petits litiges sont traités à un prix adapté grâce au document juridique rempli directement par le justiciable à l’aide du chatbot et vérifié par un avocat. Les litiges complexes ou aux enjeux importants sont renvoyés vers un avocat grâce à l'intermédiation de la plateforme.

Lucas Vincent, élève-avocat à l'origine de ce produit, avait déjà co-fondé en 2013 une première start-up (LEGALIB) alors qu'il était encore étudiant.