Article

Paiements par virement : Alerte fraude !

Mis à jour le 23.04.2021

Prenez garde aux tentatives de fraudes aux RIB falsifiés.

Les paiements par virement prennent de plus en plus l’avantage sur les paiements par chèque.

Cette tendance s’accompagne depuis quelque temps d’une forte progression des tentatives de fraudes au moyen de RIB falsifiés aux fins d’opérer un détournement de fonds vers un autre compte bancaire que celui du bénéficiaire, sans possibilité de récupération.

La technique utilisée repose sur le piratage de la messagerie électronique du cabinet d’avocat ou de son client  destinataire du virement, opération qui permet de substituer de fausses coordonnées bancaires à celles dudit client.

Le dommage qui en résulte est susceptible d’engager la responsabilité du cabinet à l’origine de la demande de virement.

Ainsi, tout virement effectué sur la base d’un RIB transmis par message électronique, quelle qu’en soit la forme, comme toute demande de modification des coordonnées du compte bancaire du destinataire des fonds initialement fournies, doit impérativement faire l’objet d’une vérification préalable de l’authenticité des coordonnées du compte bancaire à créditer.

La vigilance doit être renforcée lorsque le virement demandé est à destination d’un pays qui ne correspond pas à la domiciliation du client ou dirigé vers une banque en ligne, notamment étrangère.

La  vérification  de la réalité des coordonnées bancaires transmises par le client doit se faire par téléphone puisque par hypothèse un message électronique transitant par une messagerie piratée est susceptible d’être à nouveau falsifié.

 

Soyez vigilants !