Article

Olivier Cousi, Bâtonnier de Paris

Mis à jour le 24.03.2020

Qui est-il?

Olivier Cousi est diplômé de Sciences Po, de l’Institut Français de Presse, de l’Institut Multimédia, et de l’Université Panthéon-Assas.

Élu délégué à l’École du Barreau, il participe à la coupe LIBERSA (premier concours d’éloquence de l’École) et prête serment le 18 décembre 1985.

Il devient 11e Secrétaire de la Conférence en 1987 et monte, avec Marc Pantaloni (8e secrétaire), la célèbre Berryer Gainsbourg.

En 1988, il fonde, avec Stéphane Lataste, la Ligue d’Improvisation du Barreau de Paris (LIPAB).

EXERCICE PROFESSIONNEL

Initié au droit de la presse par le Bâtonnier Henri Ader, Olivier Cousi intègre le Cabinet Gide en 1986 et en devient associé en 1993. Il y crée l’activité droit audiovisuel et médias et l’étend au droit des télécoms au début des années 2000, puis au droit de l’internet et des nouveaux métiers à partir de 2005. Il plaide régulièrement en droit de la propriété intellectuelle et en droit de la presse.

Il est le conseil régulier d’entreprises internationales de médias ou télécoms.

Développant cette pratique, Olivier Cousi rédige plusieurs Codes de déontologie pour la radio et la télévision. Il intervient régulièrement, depuis 1999, dans une vingtaine de pays, principalement en Europe et en Afrique, pour la rédaction de textes règlementaires sur les médias, les télécoms et le développement du numérique.

RESPONSABILITES PROFESSIONNELLES

En 1994, Olivier Cousi participe au lancement de l’ACE Jeune, alors sous la présidence de Gérard Mazet. Il est élu membre du Comité de Direction de Gide de 1995 à 1999 et anime plusieurs années la Commission des Collaborateurs, première organisation interne au service de l’évolution des jeunes avocats.

Membre du Conseil de l’Ordre de 2006 à 2008, Olivier Cousi est chargé par le Bâtonnier Repiquet de la création du CAMPUS de la formation continue des avocats. Avec Bruno Marguet, il est chef de projet des CAMPUS 2008, 2009 et 2010.

Il est en charge de la Commission internationale de l’Ordre sous les bâtonnats d’Yves Repiquet et de Christian Charrière-Bournazel; représente de l’Ordre à l’IBA sous le bâtonnat de Jean Castelain et crée le Campus international avec Christiane Féral-Schuhl.

Olivier Cousi est membre de la première Commission de l’Exercice Professionnel des Femmes créée et animée par Laurence Mariani. Trésorier puis membre du Conseil d’administration de l’Association Amicale des Secrétaires et Anciens Secrétaires de la Conférence (AASAC), il met en place en 2015 le Prix de l’AASAC décerné dans le cadre du Prix d’éloquence Mario Stasi.

PASSIONS ET ENGAGEMENTS

Olivier Cousi milite pour les Radios Libres dans les années 80 et pour la liberté d’expression dans les médias. Membre de la Commission Pro Bono de Gide, il assiste Amnesty International et Reporters sans frontières sur des sujets de droits d’auteur et de droit de la presse.

Président de l’Alliance des Avocats pour les Droits de l’Homme (AADH) dont il fut soutien puis membre du conseil d’administration, il participe à ses côtés en 2015 au lancement d’une plateforme d’aide juridique aux réfugiés.

Membre du Conseil d’cdministration et soutien d’ASER (Armer / Désarmer), Olivier Cousi milite pour la limitation du trafic d’armes légères.

Déjà parents de 5 enfants, Olivier Cousi et son épouse, Anne, deviennent famille d’accueil pour Mécénat Chirurgie Cardiaque. Ainsi, depuis 2013, ils accueillent régulièrement et prennent en charge des enfants qui viennent en France pour se faire opérer du cœur.

LOISIRS

Olivier Cousi aime les vacances en famille.

Il a fondé, avec Daniel Martin et Denis Thévenin, Canto Cel, un groupe amateur de chanson française qui se produit dans diverses manifestations, au Festival du Marais en 1978 et dans d’autres salles parisiennes jusqu’en 1984.

Titulaire du Brevet de Patron de Plaisance, Olivier Cousi passe le Cap Horn le 1er janvier 2001 pour fêter l’entrée dans le 21e siècle.