Article

Nuit du droit au tribunal de commerce : une deuxième édition réussie !

Mis à jour le 28.11.2019

img_0495.jpg

Le 20 novembre 2019, Paris Place de Droit a organisé la deuxième édition de la Nuit du droit au tribunal de commerce de Paris. Destinée à faire rayonner le droit dans la société et à rapprocher les citoyens et praticiens du droit du tribunal de commerce, la manifestation a pleinement rempli ses objectifs : ce sont plus 1 000 personnes qui ont été accueillies par le président du tribunal Paul-Louis Netter !

Différents ateliers, où se mêlaient hauts magistrats, universitaires, juges consulaires, juristes d’entreprises, avocats et greffiers, se sont succédé dans la soirée, permettant au public de réfléchir à des problématiques aussi variées que :

  •  la prévention des difficultés de l’entreprise (Paul-Louis Netter, Hélène Bourbouloux, Pierre-François Catté, François Kopf, Alain Magnan et Dominique-Paul Vallée) ;
  •  les deals de justice (Thomas Baudesson, Eliane Houlette, Sylvie Kande de Beaupuy, Yousr Khalil et Astrid Mignon-Colombet) ;
  •  les secrets de l’entreprise à l’épreuve des procédures (Émilie Vasseur, Raphaël Gauvain, Nathalie Dostert, Thibaud d’Alès, Denis Musson, Hervé Delanoy et Marie-Aimée Peyron) ;
  •  les opportunités et défis du digital (Bruno Dondero, Jean-François de Montgolfier, Nicolas Binctin, Sophie Jonval, Bruno Deffains, François Delzant et Thierry Wickers) ;
  •  la convergence des standards procéduraux internationaux (Jacques Bouyssou, François Ancel, Florence G’sell, Antoine Garapon, Laure Lavorel et Daniel Schimmel) ;
  •  et enfin, les modes amiables de règlement des litiges (Nathalie Dostert, Patrick Coupeaud, Hirbod Dehgani-Azar, Alya Ladjimi, Philippe Metais, Alain Gauvin, Marie-Aude Ziade).

En fin de soirée, le président Jean Messinesi a joué le rôle d’un président d’audience devant la chambre internationale du tribunal de commerce afin d’illustrer la procédure devant cette chambre, notamment dans le cadre d’une audition de témoins en anglais. Cet exercice a montré un président et des conseils (Jean-Yves Garaud, Ioana Knoll-Tudor, Valence Borgia), ainsi qu’une directrice juridique (Élisabeth Monegier du Sorbier), parfaitement à l’aise dans la maîtrise de l’anglais procédural. Il a surtout eu le mérite de démontrer l’intérêt d’un calendrier procédural associant les parties et les ressources offertes par le droit procédural français pour permettre l’audition des témoins et parties.

Cette soirée a ainsi mis en valeur une justice des affaires en pleine évolution pour mieux répondre aux attentes des entreprises.

Pour en savoir plus sur Paris Place de Droit : contact@parisplacededroit.org

img_0503.jpg