Editorial

Adresse électronique et obligation ordinale

Mes coordonnées professionnelles

Mis à jour le 12.04.2017

L’article P31 alinéa 4 du RIBP prévoit : « L’Avocat est tenu de communiquer à l’Ordre une adresse électronique à laquelle il doit toujours pouvoir être joint ».

L’article P31 alinéa 4 du RIBP prévoit : « L’Avocat est tenu de communiquer à l’Ordre une adresse électronique à laquelle il doit toujours pouvoir être joint ».

L’adresse électronique est désormais une composante essentielle de vos coordonnées, et est le moyen privilégié par lequel l’Ordre communique avec tous les avocats, notamment lors de
communications particulières (questions déontologiques, …).

Dès lors, il est essentiel que l’Ordre dispose d’une adresse valide. Si, pour une raison quelconque vous êtes obligé d’en changer, vous devez en informer l’Ordre, et le Service de l’Exercice Professionnel, sans attendre, comme n’importe laquelle de vos coordonnées, ou la modifier vous-même dans votre espace personnel sur le site de l’Ordre. Il est important, notamment pour
les collaborateurs, de créer une adresse qui vous sera personnelle afin qu’elle perdure, nonobstant vos éventuelles évolutions de carrière.