COVID-19 : pour retrouver toutes les dernières informations et communication de l'Ordre,
Fermer
Fermer
Menu
sep03

PROJECTION en avant-première DU DOCUMENTAIRE "13 NOVEMBE: L'AUDIENCE EST OUVERTE"

Autre domaine
Le — 19:30 –
Maison du Barreau (2/4, rue de Harlay - 75001 Paris)
Mis à jour le 19 juillet 2021

Entrée sur inscription, nombre de place limité :
projection@kuiv.com

Pour la première fois, victimes, familles, policiers, procureurs, juges et avocats racontent leur quête de vérité et de justice, de la nuit des attentats du 13 novembre 2015 jusqu’aux derniers préparatifs du procès qui s’ouvre le 8 septembre.

Les attentats du 13 novembre 2015 ont profondément marqué la France, avec 131 morts et des milliers de blessés, au Stade de France, sur les terrasses parisiennes et au Bataclan. Dès les premières heures de cette soirée tragique, policiers et magistrats ont débuté un long et minutieux travail d’enquête. Traque des fugitifs, exploitation des données numériques, coopération avec la Belgique et une dizaine d’autres pays : les juges ont pu remonter les pistes, interpeller des suspects importants, et identifier les commanditaires, au plus haut niveau de l’Etat islamique en Syrie.

Près de six ans plus tard, le plus grand procès de terrorisme que la France n’ait jamais connu s’ouvre pour une durée prévue de 7 mois. Une grande salle a été spécialement construite, au cœur de l’ancien palais de justice de Paris, dans l’île de la Cité, pour juger les 14 accusés présents, avec 1700 parties civiles et plus de 300 avocats.  

Du secret de l’enquête aux coulisses du palais de justice, tous les acteurs de ce procès historique témoignent de leurs attentes et des enjeux de la justice face à la barbarie terroriste.

Quelques phrases-clés

  • « Ce procès va permettre de satisfaire un besoin impérieux de vérité et de justice. On le doit à la totalité des victimes depuis la soirée du 13 novembre », François Molins, Procureur de la République de Paris (2011-2018)
  • « Ce n’est pas parce qu’ils n’auront pas notre haine, qu’on n’a pas envie que la justice frappe avec toute la force dont elle est capable », Arthur Dénouveaux, président de LifeforParis
  • « Se faire tirer dessus à un concert de rock, c’est tellement absurde, qu’il y a un gros besoin de comprendre, pour pouvoir accepter », Faustine, blessée au Bataclan
  • « Ils ont tiré dans le tas. Pour eux, c’est de l’anonymat. En témoignant, je sors de l’anonymat ma fille, ma famille. C’est à eux que je veux parler », Nadia, mère de Lamia, décédée à la Belle Equipe
  • « On n’a jamais connu en France un dossier de cette ampleur. Nous en sommes à quelque chose qui doit représenter un million de pages », Gérard Chemla, avocat de parties civiles
  • « Les juges ont reconstitué le puzzle. C’est phénoménal, c’est à la fois glaçant et c’est un véritable polar », Xavier Nogueras, avocat d’un mis en cause
  • « C’est une satisfaction pour la justice, que le crime ne soit pas impuni ». Catherine Champrenault, Procureure générale de la Cour d’appel de Paris
  • « Ce procès sera historique car on est confrontés à un des événements qui a le plus marqué la France ces dernières années», Jean-Marc Herbaut, juge anti-terroriste
  • « La liberté aura le dernier mot. Et le dernier mot, c’est aussi le procès. Vous avez agi de manière effroyable, vous allez être condamnés de manière démocratique », François Hollande, président de la République (2012-2017)
  • « La cour d’assises aura à se questionner sur les raisons qui ont conduit une jeunesse à assassiné la jeunesse », David De Pas, juge d’instruction, coordinateur du pôle antiterroriste, Paris

Les témoins du film

Des victimes et leurs familles

  • Faustine et Fabienne, compagne et sœur de Jean-Jacques, décédé a Bataclan
  • Nadia, mère de Lamia, décédée à la Belle Equipe
  • Sylvie et Mélissa, sœur et nièce de Frédéric, décédé au Bataclan
  • Aurélia Gilbert, rescapée du Bataclan
  • Arthur Dénouveaux, rescapé du Bataclan, Président de l’association LifeForParis
  • Philippe Duperron, père de Thomas, décédé au Bataclan, Président de l’association 13ONZE15 Fraternité et Vérité

Des avocats

  • Gérard Chemla, avocat de victimes du 13 novembre 2015
  • Claire Josserand-Schmidt, avocate de victimes du 13 novembre 2015
  • Frédérique Giffard, avocate de victimes du 13 novembre 2015
  • Héléna Christidis, avocate de victimes du 13 novembre 2015
  • Xavier Nogueras, avocat de Mohamed Amri (mis en cause)
  • Léa Dordilly et Simon Clémenceau, avocats de Adel Haddadi (mis en cause)
  • Karim Laouafi, avocat de Muhammad Usman (mis en cause)

 Des magistrats et enquêteurs

  • François Molins, Procureur de la République de Paris (2011-2018)
  • Jean-François Ricard, Procureur National anti-terroriste, Paris
  • Christophe Teissier, Juge d’instruction anti-terroriste (2009-2018), en charge du dossier, Paris
  • Jean-Marc Herbaut, juge d’instruction anti-terroriste, en charge du dossier, Paris
  • David De Pas, juge d’instruction, coordonnateur du pôle anti-terroriste, Paris
  • Frédéric Van Leeuw, Procureur Fédéral de Belgique, Bruxelles,
  • Isabelle Panou, juge d’instruction anti-terroriste, Bruxelles
  • Claude Fontaine, directeur général de la Police judiciaire fédérale belge (2014 – 2019)
  • Catherine Champrenault, Procureure Générale de la Cour d’Appel de Paris
  • Jean-Michel Hayat, Premier Président de la Cour d’appel de Paris
  • Régis De Jorna, Président de Cour d’Assises à Paris

Autres témoins

  • François Hollande, Président de la République (2012-2017)
  • Charlotte Piret, journaliste Service Enquêtes et Justice de France Inter
  • Anne-Claire Néron, Directrice de l’Agence Publique pour l’immobilier de la Justice
  • Léo Kahn, Chef de projet à l’Agence Publique pour l’immobilier de la Justice

 

BIO DES AUTEURS

Théo Ivanez, auteur et réalisateur

Chef opérateur de formation, il se consacre au documentaire depuis le début et a notamment travaillé avec Michaël PRAZAN (Entretiens avec Georges Kiejman, l’exercice de la justice), Mathieu DELAHOUSSE (le prix de l’innocence)… Il écrit et réalise ensuite son premier documentaire historique intitulé « La Babel des Enfants perdus », diffusé sur Arte en janvier 2020.

« 13 novembre : l’audience est ouverte » est son deuxième film.

Vincent Nouzille, coauteur

Journaliste d’investigation et auteur de documentaires, il est notamment l’auteur de livres de référence, comme « Erreurs fatales, comment nos présidents ont failli face au terrorisme » (Fayard/LLL, 2017), « Les tueurs de la République, assassinats et opérations spéciales des services secrets »  (Fayard, 2015) et les deux ouvrages complémentaires sur les relations franco-américaines de 1958 à 2010 : « Des secrets si bien gardés » et « Dans le secret des présidents ».

Il est réalisateur et coauteur de documentaires de télévision, notamment « Quand la France dit non à l’Amérique », et avec Patrick Rotman, de deux documentaires sur les relations des présidents Mitterrand et Chirac avec leurs homologues américains, ainsi que de « Histoire secrète de l’antiterrorisme » diffusé en première partie de soirée sur France 2 en 2018.