Article

Reconduction de la grève totale jusqu'au mercredi 29 janvier 2020 inclus

Mis à jour le 21.01.2020

Renvoi de toutes les audiences, grève de toutes les désignations et permanences, aucune consultation gratuite.

 

À la suite du vote unanime du 17 janvier 2020, par l'assemblée générale extraordinaire du Conseil national des barreaux, de poursuivre le mouvement de grève contre la réforme des retraites, le barreau de Paris maintient sa mobilisation.

Le Conseil de l’Ordre du barreau de Paris a voté lors de sa séance du 21 janvier 2020 la reconduction de la grève totale jusqu’au mercredi 29 janvier inclus : renvoi de toutes les audiences, grève de toutes les désignations et permanences, aucune consultation gratuite.

Tous les avocats du barreau de Paris sont invités à en informer leurs clients et à demander le renvoi de leurs audiences dans le respect de l'intérêt des justiciables.

Un kit de communication est mis à votre disposition (photo de profil et vignettes pour les réseaux sociaux, modèles de mail automatique et de message vocal, etc.), n'hésitez pas à vous en saisir !

En cas de difficulté rencontrée à l’audience, une permanence sera assurée par notre Ordre :

  •  au palais de Justice (se présenter à l’accueil de l’Ordre des avocats - Escalier A)
  •  au tribunal de Paris (Atrium sud, 2e étage : Bureau des permanences déontologiques n°4 - tél. : 01 44 32 49 96)

Convocation d'une assemblée générale extraordinaire du CNB

Le 15 janvier, les représentants de la profession ont finalement reçu un courrier co-signé de la garde des Sceaux et du secrétaire d’État en charge des retraites. En conséquence, une assemblée générale extraordinaire du CNB a été convoquée vendredi 17 janvier à 17h au cours de laquelle les points suivants ont l’objet d’un vote :
– examen de la réponse du gouvernement ;
– poursuite du mouvement de grève ;
– modalités d’actions recommandées.

Vote du Conseil de l'Ordre du 14 janvier : reconduction de la grève juqu'au 21 janvier

À l’issue de leur rencontre avec la garde des Sceaux et le secrétaire d’État en charge des retraites le 13 janvier, le bâtonnier de Paris, la présidente du Conseil national des barreaux et la présidente de la Conférence des bâtonniers n’ont obtenu aucune nouvelle proposition pour la profession d’avocat. Par conséquent, la réforme des retraites telle qu’envisagée par le gouvernement reste inacceptable.

Les représentants de la profession d’avocat ont donc exigé cumulativement :

  • des garanties pour le maintien de l’autonomie de leur régime ;
  • des mesures permettant d’obtenir que pas un avocat ne perde un seul euro du fait de la réforme imposée par le gouvernement ;
  • des compensations pour indemniser les avocats de la confiscation de leur régime de retraite prévu dans le projet de loi.

Les deux ministres se sont engagés à répondre par écrit à ces demandes dans la semaine. Cette réponse sera soumise aux élus de la profession.

Dans cette attente, le Conseil de l’Ordre du barreau de Paris a voté lors de sa séance du 14 janvier 2020 la reconduction de la grève totale jusqu’au mardi 21 janvier inclus : renvoi de toutes les audiences, grève de toutes les désignations et permanences, aucune consultation gratuite.

     

    rassemblement_palais_de_justice.jpg

     

     

    Retour sur le rassemblement du 10 janvier en salle des Pas-perdus de la cour d'appel de Paris

    Les avocats jettent leur robe : voir la vidéo 

    img_4807.jpg 

    Justice morte : voir la vidéo
    "Cette réforme va doubler nos cotisations, baisser nos pensions et tuer nos cabinets" Olivier Cousi, bâtonnier de Paris

    12d55278-4954-4027-8b07-6e3fd57f7bcd.jpg

    La presse en parle