Editorial

Que peut vous apporter le service économique et social ?

Mis à jour le 02.04.2019

Chaque interlocuteur du Service économique et social pourra vous apporter un soutien et des réponses en fonction des difficultés auxquelles vous êtes confrontés.

La Coordinatrice –. Elle est là pour vous orienter, en fonction de votre situation médicale et/ou financière, entre les différents interlocuteurs du Service économique et social. En outre, elle est en charge d’instruire les demandes d’exonération des cotisations ordinales ou les demandes de secours, lesquelles sont soumises à des critères sélectifs objectifs, qui sont contrôlés par la Sous-commission sociale de l’Ordre, organe décisionnaire, dont le secrétariat est assuré par Pascale Lalère, MCO.

L’Assistante sociale –. Elle a notamment pour mission d’accompagner les avocats confrontés à la maladie, l’accident, le handicap, dans la recherche de solutions adaptées.

Elle reçoit également les avocates à l’occasion de leur maternité pour la mise en place des prestations accordées par les organismes concernés.

Elle a un travail d’accueil, d’écoute, d’orientation vers les services ou organismes adaptés à votre situation et vous accompagne dans le cadre d’un suivi régulier aux différentes étapes de votre vie professionnelle.

Elle a également pour mission de vous informer sur les différentes prestations auxquelles vous avez droit, ainsi que sur le financement et les remboursements de soins par les organismes de santé et les mutuelles.

Elle peut enfin vous diriger vers la Coordinatrice si votre situation financière le nécessite.

Vos demandes et votre suivi par l’Assistante sociale seront traités en toute confidentialité quant aux informations que vous lui transmettrez.

Le Bureau de prévention économique et financière –. Il peut étudier votre situation et vous aider à la redresser lorsqu’elle n’est pas définitivement compromise, notamment en vous accompagnant dans vos démarches auprès de vos créanciers tels que la CNBF, l’URSSAF et le Service des impôts, pour obtenir des délais de paiement. Il peut ensuite suivre avec vous la bonne exécution de vos propositions ou la survenance de nouvelles difficultés financières. Il peut également vous proposer le nom d’un comptable ou d’un expert-comptable référencé pour vous aider, en cas de besoin, à reconstituer votre comptabilité à un coût raisonnable.

Il peut aussi vous diriger vers un autre interlocuteur du Service, si votre dossier nécessite une orientation nouvelle ou complémentaire.

Le Bureau des procédures collectives –. Il peut vous aider lorsque vous risquez d’être en situation de cessation des paiements avec l’obligation légale de la déclarer dans les 45 jours de sa survenance. Après étude de votre dossier, il pourra vous conseiller sur le choix d’un redressement judiciaire, d’une liquidation judiciaire ou d’un rétablissement professionnel, et vous donnera toutes les explications utiles sur chacune de ces procédures.