Editorial

Réapprendre les valeurs républicaines à l’école ? : « Mettons des avocats dans les classes ! » répond le Bâtonnier de Paris

Nos dernières actions

Mis à jour le 23.06.2015

Pierre-Olivier SUR, Bâtonnier de Paris, et Laurent MARTINET, Vice-Bâtonnier de Paris, proposent pour remédier au défaut d’apprentissage des valeurs républicaines à l’école, d’intégrer le Droit dans les programmes du secondaire. Cette initiation s’appuierait sur le réseau d’avocats InitiaDROIT déjà mobilisé dans les classes.

A l’heure où l’école apparaît plus que jamais comme un lieu essentiel de transmission des valeurs de la République, l’Ordre des Avocats de Paris tient à rappeler que l’enseignement du Droit doit y jouer un rôle central et que les avocats doivent contribuer à cette entreprise de transmission aux côtés des enseignants.

L’Ordre des Avocats de Paris, au travers de sa structure InitiaDROIT, mandate depuis 2005 des avocats bénévoles dans les classes de collèges et de lycées, pour illustrer les cours d’Education Civique par une méthode de cas pratiques. Les 700 avocats bénévoles de l’Association sont aujourd’hui prêts à aller plus loin encore dans la démarche en permettant d’inscrire le Droit dans les programmes du secondaire. Mieux encore, tout le Barreau de Paris est prêt à donner de son temps pour participer à cet effort de reconstruction des valeurs de la Nation par le Droit.

« Le Droit est très important car il est le régulateur de la société. C’est pourquoi j’ai proposé à Najat VALLAUD-BELKACEM la participation des avocats à cet effort national de transmission des valeurs républicaines auprès des jeunes générations » ajoute Pierre-Olivier SUR « Le Droit apprend ce qu’est la liberté d’expression tout en apprenant également quelles en sont les limites. Le Droit apprend aussi ce que la loi pénale veut dire, c’est-à-dire combien la sanction est nécessaire pour assurer l’équilibre social. Chacun pourrait ainsi comprendre comment fonctionne ce socle républicain qui passe par le Droit et qui agit pour la paix, la tolérance, le vivre-ensemble et surtout l’intégration ».