Déontologie

Un site tiers peut-il collecter des données ou des documents d'un client et les transmettre à l'avocat référencé sur ce site

Publicité / Communication

Mis à jour le 22.05.2015

Non car l'immixtion du site d'intermédiation dans la relation entre le client et l'avocat constituerait une violation du secret professionnel, un site d'intermédiation ne pouvant que mettre l'avocat en relation avec un client mais non contribuer d'une quelconque façon que ce soit à la réalisation de la prestation de l'avocat qui doit en avoir la complète maîtrise.

Une fois que la mise en relation entre l'internaute et l'avocat a été réalisée, l'avocat doit se retrouver dans la configuration « classique » et secrète de la relation avec son client, à l'exclusion de tout intervention d'un tiers.