Déontologie

Rapports entre avocats appartenant à la communauté européenne

Confidentialité

Mis à jour le 22.05.2015

Dans les rapports entre avocats appartenant à la Communauté Européenne, la règle est inversée, les correspondances qui ne portent pas la mention « confidentielle » sont officielles.

D'une façon générale l'avocat qui correspond avec un confrère étranger doit veiller à obtenir de celui-ci un engagement garantissant le respect du caractère confidentiel des correspondances s'il entend voir respecter la confidentialité. Il en est de même en ce qui concerne les entretiens.