Déontologie

Peut-on mentionner le nom de client(s), avec l'accord de celui/ceux-ci

Publicité / Communication

Mis à jour le 09.07.2015

Non, l’avocat ne peut se prévaloir d’être le conseil de tel ou tel client, prestigieux ou pas, même si cela lui procure une publicité supplémentaire.

En effet, cette interdiction résulte de l’article 2.2 du RIN, relative au secret professionnel de l’avocat. Seule exception, en matière d’appels d’offres, donner des références est nécessaire, sous réserve de l’accord des clients concernés. 

Telle est la règle rappelée par Monsieur le Bâtonnier POIRIER, Président de la Commission Règles et Usages du C.N.B, le 5 septembre 2013, interrogé sur la question.