Editorial

Etudes à l'étranger ou au sein d’une grande école en France - Prêts

J'exerce à l'international

Mis à jour le 28.03.2017

Les avocats inscrits au Barreau de Paris peuvent bénéficier de prêts accordés à des conditions très attractives en vue de suivre une formation universitaire de haut niveau à l’étranger ou au sein des hautes écoles françaises (HEC, Sciences Po, etc ...).

Ces conditions, résumées ci-après, résultent notamment d’un accord de partenariat signé entre le Barreau de Paris et la BNP Paribas.

L’aide du Barreau de Paris consiste à :

Garantir un taux d’emprunt favorable (exemple pour 2012, 2,30% hors assurance).
Emprunter sur une période de 6 années sachant que pendant les deux premières années l’Ordre des Avocats de Paris prend à sa charge le remboursement des intérêts d’emprunt. Après ce différé de deux années, l’avocat commence à rembourser ses échéances.

Conditions

  • Être un avocat inscrit au Barreau de Paris :
  • L’avocat bénéficiaire du prêt a la possibilité de demander son omission du tableau.
  • Fournir une attestation d’inscription dans une université étrangère ou au sein d’une grande école française

Procédure

L’avocat souhaitant bénéficier d’un soutien financier pour une formation devra :

1 | Contacter le Département des Relations Internationales qui organisera un entretien avec la Commission des
stages à l’étranger.

2 | Présenter son projet à la Commission des stages. L’avocat doit avoir un projet professionnel bien déterminé et
présenter un dossier en 5 exemplaires comprenant :

  • une lettre de motivation
  • un CV en version française et dans la langue du pays d’accueil (le cas échéant)
  • un projet de budget sous forme de tableau mettant en évidence les dépenses et les ressources prévues durant la formation
  • le montant de l’emprunt souhaité
  • deux photos

3 | En cas d’avis favorable de la Commission des stages, l’Ordre des Avocats de Paris remet une lettre d’acceptation à l’avocat.

4 | L’avocat présente son dossier (comprenant notamment la lettre précitée) à la BNP Paribas qui décide in fine de la conclusion ou non du contrat de prêt. Il convient de noter qu’une caution bancaire pourra être demandée.

Obligations à la charge de l'avocat

L’avocat s’engage à ne pas démissionner du Barreau de Paris dans les trois ans suivant la formation . En cas de manquement à cette obligation, l’avocat s’engage à rembourser intégralement les intérêts qui ont été pris en charge par l’Ordre des Avocats durant les deux premières années du prêt.

Caractéristiques financières du prêt
Montant maximum : 50 000 €

Intervention de l’Ordre :

Prise en charge des intérêts durant les deux premières années par le Barreau de Paris. L’avocat ne commencera donc à rembourser son prêt qu’au bout de deux ans.