Editorial

Les voies d'accès à la profession

Je veux devenir avocat

Mis à jour le 28.03.2017

Réussir l'examen d'entrée à l'école de formation du barreau

Devenir avocat nécessite d'être titulaire d'un diplôme de maîtrise en droit (ou d'un diplôme équivalent). Des critères de moralité et de nationalité sont également requis. Il faut en principe être français ou ressortissant d'un état membre de l'union européenne et n'avoir fait l'objet d'aucune condamnation pénale pour agissements contraires à l'honneur, à la probité ou aux bonnes moeurs.

Ces critères respectés, il faut suivre une formation dans un Institut d'Etudes Judiciaires (IEJ). Ce sont ces instituts qui préparent à l'examen d'entrée à l'Ecole de Formation du Barreau (EFB).

Ceux qui obtiennent l'examen d'entrée à l'EFB suivent une formation théorique et pratique de 18 mois, au terme de laquelle ils passeront le Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA). L'obtention du CAPA permet de prêter serment et d' exercer la profession d'avocat.

L'avocat est en formation permanente tout au long de sa carrière. Il suit l'évolution du droit en participant à des sessions de formation continue obligatoire. Parallèlement, il peut se spécialiser et passer des examens spécifiques en vue d'obtenir un certificat de spécialisation dans telle ou telle matière.
Les dérogations

Il est possible d'intégrer l'EFB sans passer l'examen d'entrée dans les cas suivants :

les titulaires du diplôme de doctorat en droit, sous certaines conditions énumérées à l'article 12-1 de la loi du 31 décembre 1971.
certaines personnes justifiant d'une expérience professionnelle, énumérées dans l'article 11 de la loi du 31 décembre 1971.
Certaines professions peuvent être dispensées de la formation théorique et pratique du CAPA comme les notaires, les huissiers de justice, les administrateurs judiciaires. Elles sont toutes répertoriées dans l'article 98 du décret du 27 novembre 1991.

Contact :
EFB / Inscription et scolarité
Tél. : 01 80 22 01 71