Editorial

Le bâtonnier et le vice-bâtonnier de Paris à la rencontre des avocats du 16e arrondissement

Mis à jour le 28.02.2019

Le 20 février dernier, le bâtonnier et le vice-bâtonnier de Paris sont allés à la rencontre des avocats domiciliés dans le 16arrondissement. Ils ont été accueillis par Jérémy Redler, premier adjoint en charge des professions libérales, et Antoine Beauquier, également élu municipal.

Monsieur le bâtonnier Frédéric Sicard, les membres du conseil de l'Ordre Valence Borgia, Gabriel Bénesty, Frédéric Chhum, Ana Atallah et Mathieu Boissavy étaient également présents, ainsi que Brice Le Renard, directeur administratif et financier du barreau de Paris et les membres du service de la communication de l’Ordre, sous la direction de Paul Rechter, qui organisaient cette rencontre.

image1_5.jpgParmi les sujets d'actualités évoqués, figurait notamment celui de l'acte d'avocat. Marie-Aimée Peyron a expliqué les demandes formulées auprès de la Chancellerie pour doter l'acte d'avocat de la force exécutoire. A déjà été votée et déposée une proposition visant à octroyer la force exécutoire aux décisions du bâtonnier en matière de taxation d’honoraires. En outre, le barreau de Paris sensibilise actuellement le ministère de la Justice au sujet des délais d'audiencement, souvent trop longs.

Sur le sujet du numérique, le bâtonnier de Paris a rappelé que l'accès des avocats aux bases de données est essentiel. Ainsi, depuis deux ans, les avocats parisiens bénéficient d'un accès privilégié aux services de Dalloz. Cet accès a vocation à être complété. De même, l'Ordre des avocats de Paris a négocié le prix d’accès des avocats du barreau de Paris à Predictice et à Case Law Analytics. L'Ordre souhaiterait en faire de même avec LexisNexis. En outre, les avocats parisiens bénéficieront bientôt d'un nouveau site internet dédié. Facile d'accès et d'usage, il offrira notamment un nouveau moteur de recherche plus performant. Marie-Aimée Peyron a enfin fait savoir que le barreau de Paris avait lancé des recours contre les braconniers du droit et contre la publicité mensongère faite à propos des avocats parisiens.

Basile Ader a pour sa part évoqué la formation continue des avocats, notamment en matière pénale. Il a également fait part des avancées permises au nouveau tribunal de Paris, avec le démantèlement des boxes vitrés et la mise à disposition d'un annuaire actualisé. Le bâtonnier et le vice-bâtonnier ont invité les avocats présents à leur faire remonter tout dysfonctionnement ou problème qu'ils pourraient rencontrer au nouveau tribunal. La Maison des Avocats, attendue pour la fin d'année, et son site internet dédié, ont aussi été présentés.