Article

La vice-bâtonnière du barreau de Luxembourg s’inspire du barreau de Paris en matière sociale

Mis à jour le 20.03.2020

img_4312.jpg

Le 6 mars dernier, Madame Valérie Dupong, vice-bâtonnière du barreau du Luxembourg, s’est rendue à la toute nouvelle Maison des avocats, accompagnée de Madame Figen Gökce, membre de son administration, pour aller à la rencontre des différentes entités à vocation sociale de l’Ordre des avocats de Paris et de celles et ceux qui les font vivre. Cette visite, motivée par le souhait de la vice-bâtonnière Valérie Dupong de préfigurer la création d’un service social au sein du barreau du Luxembourg, a été particulièrement réussie grâce à la coopération efficace entre les différents services de l’Ordre des avocats de Paris. La délégation luxembourgeoise été accueillie par Mesdames Pascale Lalère et Anne-Laure Casado, membres du Conseil de l’Ordre, dans le cadre d’une réunion de travail rassemblant avocats missionnés et salariés.

Après une présentation du service économique et social par Madame Pascale Lalère, complétée par Monsieur Hervé Robert, directeur du pôle exercice professionnel, les échanges se sont révélés spontanés et très nourris. Monsieur Laurent Samama a présenté les nombreuses activités du barreau entrepreneurial qui, si elles n’ont pas directement de vocation sociale, permettent aux avocats qui suivent les formations ou les séances de coaching dispensées de se mettre à niveau pour développer leur activité. Monsieur Stéphane Volfinger a présenté les missions et le fonctionnement du bureau de prévention économique et financière et Monsieur Xavier Picard celui du bureau des procédures collectives. Mesdames Françoise Navarre et Maryla Goldszal ont expliqué le rôle essentiel du service des cabinets empêchés d’exercer, de la désignation d’un administrateur ad hoc à la liquidation. La vice-bâtonnière du Luxembourg s’est révélée très favorablement impressionnée par les dispositifs nombreux et de qualité qu’a su déployer et faire évoluer l’Ordre des avocats de Paris pour prévenir ou résoudre les difficultés de ses membres, quelles qu’elles soient. En conclusion de la réunion, elle a fait connaître sa volonté de poursuivre le travail entamé dans le cadre d’une coopération renforcée Paris-Luxembourg.

Monsieur Christian Brugerolle, chef du service des relations internationales, et l’ensemble des présents ont ensuite accompagné la délégation à la rencontre des différents services au cours d’une déambulation in situ pendant laquelle Monsieur Rodolphe Mader, Monsieur Yves Corre et Madame Nathalie Didier ont pu compléter les explications de leurs collègues. Intéressée également par les dispositifs mis en place par le barreau de Paris dans le cadre de son action de solidarité en direction des justiciables les plus exclus, la vice-bâtonnière a ensuite pu rencontrer Madame Aurélia Huot, directrice adjointe du pôle accès au droit et à la justice, pour évoquer avec elle le barreau de Paris solidarité et son fameux bus, mais aussi les consultations gratuites. Cette journée très riche s’est conclue par une visite du tribunal judiciaire menée par Madame Élisabeth Grabli, déléguée du Bâtonnier au bureau pénal et à la défense d’urgence. Rendez-vous sera bientôt pris au Luxembourg pour approfondir notre coopération en matière sociale avec le plus parisien des barreaux étrangers !