Article

Jean-François Bohnert nommé à la tête du parquet national financier

Mis à jour le 09.10.2019

Jean-François Bonhert, jusqu’alors procureur général près la cour d'appel de Reims, a été officiellement nommé par décret du 7 octobre, au poste de procureur de la République financier près le tribunal de grande instance de Paris, en remplacement d’Éliane Houlette qui dirigeait le PNF depuis sa création.

Âgé de 58 ans, il a notamment été magistrat de liaison en Allemagne de 1998 à 2003, avant d’intégrer jusqu’en 2007, Eurojust, l’Unité de coopération judiciaire de l'Union européenne basée à La Haye. De retour en France, il a été nommé successivement procureur adjoint au Tribunal de grande instance de Dijon (2007-2011), avocat général près de la Cour d'appel de Bourges (2011-2013), procureur au Tribunal de grande instance de Rouen (2013-2016) et, enfin, procureur général à la cour d'appel de Reims (2016-2019).

Il va désormais diriger le Parquet national financier (PNF), entré en activité le 1er février 2014, qui a une compétence nationale limitée à trois catégories d'infractions : les atteintes à la probité (corruption, trafic d'influence, favoritisme, etc.), les atteintes aux finances publiques (fraude fiscale aggravée, escroquerie à la TVA, etc.) et les atteintes au bon fonctionnement des marchés financiers (délit d'initié, manipulation de cours, etc.).