Article

« J’ai toujours veillé à être traitée exactement comme mes confrères »

Mis à jour le 08.03.2019

Marie-Aimée Peyron répond aux questions de ELLE sur l'égalité professionnelle au sein de la profession d'avocats

Marie-Aimée Peyron est le 220e bâtonnier de Paris mais seulement la troisième femme à ce poste. Durant son mandat, elle représente et porte la parole des 29 000 avocat(e)s parisien(ne)s. Son combat au sein de l’institution ? Faire de l’égalité une réalité pour toutes les avocates. Nous l’avons rencontrée avant le lancement des premières Assises de l’Egalité du Barreau de Paris, le lundi 11 mars, à la Maison du Barreau.

photo_officielle_-vignette_push.jpgELLE.fr. : Vous avez été élue bâtonnier du Barreau de Paris, en duo avec Basile Ader, le vice-bâtonnier, sur la base d’un programme qui donne la priorité à la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes avocats. C’est une bonne nouvelle ?
 
Marie-Aimée Peyron. Nous sommes arrivés à un point où les mentalités doivent absolument changer. La situation est désastreuse : 51% d’écart de revenus entre femmes et hommes, 40% d’avocates quittent la profession après 10 ans d’exercice, 24% seulement deviennent associées en France. Si une femme bâtonnier ne met pas un point d’honneur à changer la donne, ça ne bougera pas. Nous sommes d’ailleurs le premier conseil de l’ordre totalement paritaire depuis l’entrée en vigueur des binômes aux élections ordinales. C’est en s’impliquant tous, hommes et femmes, que nous avancerons. C’est notre conviction, au vice-bâtonnier Basile Ader et moi-même.

[Lire la suite]