Editorial

Invitation du Barreau de Paris au 6e Congrès mondial contre la peine de mort

Droits de l'Homme

Mis à jour le 27.05.2016

Le 6ème Congrès mondial contre la peine de mort se tiendra à Oslo du 21 au 23 juin 2016.

 

Le Barreau de Paris, membre fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort, a l’immense plaisir de vous inviter à vous inscrire au 6 ème Congrès mondial contre la peine de mort qui se tiendra du 21 au 23 juin à l’Opéra d’Oslo, sous le parrainage de la Norvège, de la France et de l’Australie.

En effet, les Barreaux et organisations professionnelles d’avocats ont un rôle majeur à jouer en faveur de l’abolition de la peine de mort et de l’instauration d’un moratoire sur les exécutions.

Cet événement international rassemble tous les 3 ans des milliers de membres de la société civile, des représentants politiques, des avocats et des experts du monde entier, dans le but de développer de nouvelles stratégies pour l’abolition universelle.

Après le Congrès régional tenu à Kuala Lumpur en 2015, ce 6 ème Congrès mondial opérera un focus en plénière sur les progrès et revers de notre cause sur le continent asiatique. Une seconde plénière se consacrera à l’importance des Institutions nationales pour les droits de l’homme dans la lutte abolitionniste. Le terrorisme et la peine de mort sera également un autre grand sujet de Congrès. C’est dans ce contexte que le Barreau de Paris présentera une résolution à l’attention des barreaux et organisations professionnelles d’avocats. Dominique Attias, vice bâtonnière du Barreau de Paris, interviendra en clôture du Congrès le 23 juin pour présenter ce texte.

Ces grands débats seront accompagnés de 6 tables rondes et 6 ateliers, de speed-dating entre participants, de nombreux événements parallèles, ainsi que d’un riche programme culturel.

Vous trouverez plus de détails sur l’organisation et la programmation sur le site:

http://congres.abolition.fr/

Téléchargez le programme provisoire des débats ci-dessous.

Le 6ème Congrès mondial contre la peine de mort a été validé au titre de la formation continue.

L’inscription au Congrès est gratuite mais elle est obligatoire.