Editorial

Focus sur l’atelier Responsabilité sociale de l’Avocat : la clé d’un succès responsable pour votre cabinet

Comprendre ma formation

Mis à jour le 22.05.2017

De plus en plus considérés comme des entreprises à part entière, les cabinets d’avocats doivent faire face à la mutation de leur profession : commercialité de l’exercice, nouvelle structuration des cabinets d’avocats, révolution numérique, dévalorisation de l’ingénierie juridique au profit de l’ubérisation, concurrence de plus en plus accrue de la part de nouveaux acteurs (legal start-up, block chain) (not. Loi « Macron » n°2015-990 du 6 août 2015 et ses décrets d’application, ordonnance du 31 mai 2016 relative à la société pluri-professionnelle d’exercice). Plus généralement mais toujours dans des contraintes de plus en plus fortes, en particulier de leurs clients au travers de la culture du « more for less », les avocats sont amenés à repenser leur modèle économique.   

Pour être acteur du changement, l’avocat ne doit plus seulement développer sa valeur ajoutée mais il a désormais l’obligation de se placer dans une démarche de progression continue pour contribuer activement à la performance de son cabinet.

C’est en ce sens que la Commission Ethique et Responsabilité Sociale de l’Avocat (RSA), portée par Madame la vice-Bâtonnière, Dominique ATTIAS, et sa Secrétaire, Caroline LUCHE-ROCCHIA, relève le défi au travers de cet atelier d’aider les avocats à faire de la RSA (également dénommée « RSCA ») un accélérateur de croissance et un vecteur de différenciation de leur cabinet.

Dans la lignée de la notion de Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE), qui impacte substantiellement les obligations des entreprises sur à peu près tous les champs réglementaires (encore récemment la Loi n°2017-399 du 27 mars 2017 portant sur le devoir de vigilance des sociétés-mères), la RSA exprime la responsabilité de l’avocat de contribuer au développement durable de la Société et d’être ainsi en phase avec les préoccupations du marché.

Mais cette notion de RSA est encore trop peu mise en valeur au sein de notre profession malgré la démarche du Barreau de Paris depuis 2012 et la résolution du CNB du 4 mars 2017 (RSCA).

Pourtant, la RSA est source de réflexion pour les avocats qui, à l’aide du référentiel ISO 26000 (non contraignant), peuvent s’interroger sur leurs pratiques, leurs résultats sociaux, économiques et environnementaux pour définir ensuite leur propre « référentiel interne ».

En dehors de son rôle fédérateur pour les membres du cabinet, cette implication est aussi porteuse de gains de compétitivité responsable, tels que :

  •          une meilleure image porteuse de visibilité et de confiance
  •          une meilleure collaboration à travers une meilleure communication
  •          une meilleure fidélisation des collaborateurs /-trices et des talents
  •          une meilleure attraction emportant une fidélisation des compétences et des clients
  •          une meilleure veille / intelligence économique par le dialogue avec les parties prenantes
  •          une meilleure gestion des risques et la pérennisation du cabinet

Enfin, engagés dans une démarche de responsabilité sociale, les avocats disposeront d’une expertise dans ce domaine qu’ils pourront mettre au service de leurs clients.

Animé par François RAGUENOT, cofondateur du cabinet ESPERE, expert et évaluateur RSE pour Afnor Certification depuis 2007, Caroline LUCHE-ROCCHIA, Secrétaire de la Commission Ethique et RSA, Emmanuel DAOUD, responsable du pôle Ethique et rôle sociétal de l’avocat, et Julie FERRARI, avocat associé au sein du cabinet VIGO, premier cabinet évalué ISO 26000 en France, l’atelier permettra d’échanger sur le développement durable et la responsabilité sociétale ainsi que sur la réalité opérationnelle de ces notions au sein des cabinets d’avocats.

Les participants pourront identifier quels engagements en matière de RSA auront le meilleur impact sur le développement durable et la performance des cabinets, et échanger sur les pratiques les plus pertinentes à mettre en œuvre.

L’atelier proposé poursuit un objectif pédagogique et permettra aux participants de repartir avec des outils, tels qu’un langage commun et un guide du barreau de Paris, pour structurer leur réflexion, initier ou développer cette démarche au sein de leur cabinet.

CAMPUS PARIS 2017
Mercredi 5 juillet de 09H00 à 11H00 "vie professionnelle et entrepreneuriale" 

Ateliers RSA : la clé d’un succès responsable pour votre cabinet (les séances de 9h/11h et 11h30/13h30 forment un atelier de 4 H, tout apprenant doit être inscrit aux 2 ateliers successifs)

Pour vous inscrire, cliquez ici