Article

Démarche qualité : cinq services sont désormais certifiés ISO 9001

Mis à jour le 06.02.2020

Le 18 décembre dernier, Bureau Veritas a validé le renouvellement de la certification ISO 9001 de cinq services de l’Ordre et son extension à deux entités du service économique et social, dorénavant certifié dans sa totalité. Entré en vigueur le 18 janvier 2020, ce nouveau certificat est valable jusqu’au 17 janvier 2023.

Il est le fruit des efforts constants fournis par l’ensemble des collaborateurs de l'Ordre et les membres du Conseil pour améliorer en permanence notre démarche qualité.

Périmètre et durée de la certification

Aujourd’hui, après un audit de renouvellement réalisé en décembre dernier, le système de management de la qualité des cinq services de l’Ordre a été jugé conforme aux exigences de la norme ISO 9001 version 2015 :
– service disciplinaire ;
– service de la déontologie ;
– service économique et social (Social, BPEF, BPC) ;
– service de la fixation des honoraires ;
– service de l'exercice professionnel.

En 2020 et 2021, deux audits de suivi seront menés par Bureau Veritas Certification avant le prochain audit de renouvellement qui aura lieu en décembre 2022.

Objectifs de la certification

Cette démarche a pour finalité d’accroître la qualité des prestations assurées par l’Ordre à destination des avocats et des justiciables parisiens, à travers un meilleur pilotage de ses services et l’exécution des différents plans d’actions pour atteindre les objectifs stratégiques fixés par notre direction.
Il s’agit notamment d’améliorer la réactivité et l’efficacité des services, les délais de traitement des dossiers, mais également de garantir la transparence et l’égalité des traitements, ou encore d’accompagner les mutations de la profession.

L’ensemble de la démarche qualité contribue ainsi à la modernisation de l’Ordre, tout en respectant son éthique.

Une décennie d’engagement constant

Initiée par le bâtonnier Jean Castelain en 2010, la démarche qualité entreprise par le barreau de Paris s’est traduite dès janvier 2011 par la certification de trois services : déontologie, discipline et fixation des honoraires. Quelques mois plus tard, le périmètre de certification a été étendu au service de l'exercice professionnel. Une nouvelle étape a ensuite été franchie en 2017 avec la certification du Service social décidée par le bâtonnier Frédéric Sicard.

Enfin, sous l’impulsion du bâtonnier Marie-Aimée Peyron et du vice-bâtonnier Basile Ader, le périmètre de certification a été étendu en décembre dernier au bureau des procédures collectives (BPC) et au bureau de prévention économique et financière (BPEF), qui forment depuis 2019, avec le service social, le tout nouveau service économique et social (SES).

Les ambitions du bâtonnat 2020-2021

Dans les mois à venir, à la faveur du déménagement d’une partie des services de l’Ordre au sein de la nouvelle Maison des avocats (MDA), le bâtonnier Olivier Cousi et la vice-bâtonnière Nathalie Roret souhaitent mettre en œuvre une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) inspirée du référentiel ISO 26000.

L’ISO 26000 est la norme internationale qui apporte aux organisations / entreprises les lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale.

Ainsi, la Maison des Avocats devra démontrer sa responsabilité vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui :
• contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société ;
• prend en compte les attentes des parties prenantes ;
• respecte les lois en vigueur et est compatible avec les normes internationales ;
• est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en œuvre dans ses relations.

L’objectif de ce projet pour la Maison des Avocats : améliorer l’accueil des confrères au sein de la nouvelle Maison de l’avocat, et développer des outils informatiques pour faciliter la communication entre les services de l’Ordre de la MDA et ceux du Palais Cité.

Plus précisément, ce projet contribuera à :
• définir et piloter la politique RSE de la Maison des Avocats pour maîtriser les processus et les pratiques sociétales du niveau le plus stratégique au niveau le plus opérationnel, avec des indicateurs de moyen et de performance ;
• démontrer la prise en compte d’une approche durable auprès de toutes les parties prenantes de la Maison des Avocats ;
• valoriser les compétences humaines et les expertises ;
• favoriser la gestion des changements induits et identifier les réflexions / projets porteurs d’innovation.
• favoriser la coordination et les flux de communication internes nécessaires, le cas échéant.