Article

Découvrez le bilan du bâtonnat 2018-2019 !

Mis à jour le 07.01.2020

Des mots et des images pour revenir sur les deux années de bâtonnat de Marie-Aimée Peyron et Basile Ader.

Comme la vie est courte,
et comme l’espérance est violente !

Notre mandat est passé très vite. La tâche a été exaltante et nos défis constants pour tenir les engagements que nous avions pris lors de notre élection et le premier : la réalisation de l’unité de notre profession ! Certains ont été parfois difficiles à relever quand il a fallu s’opposer à la mise en place de box vitrés au nouveau TGI, à des projets de loi qui affaiblissent notre
profession comme ceux relatifs à la réforme de justice, à la lutte contre la fraude, et surtout celui qui concernera nos retraites dont les conséquences seront terribles pour les avocats.

Téléchargez le bilan du batônnat en pdf

Nous avons aussi relevé d’autres défis plus déontologiques : faire reculer les discriminations, le sexisme, le harcèlement et les inégalités professionnelles. À cet effet, nous avons complété notre règlement intérieur, lancé des enquêtes et obtenu des condamnations disciplinaires.

Nous avons enfin relevé le défi de la transparence avec l’ouverture à tous les avocats de la procédure de désignation des avocats missionnés et de la soirée annuelle devenue celle de la solidarité.

Nous avons voulu être utiles en vous accompagnant dans vos démarches au sein du nouveau tribunal, en créant une plateforme de location de locaux professionnels, en vous obtenant une carte de stationnement Pro Mobil en créant un site dédié aux MARD, en renouant le dialogue avec les magistrats, les greffiers et les personnels de justice lors d’assises en novembre dernier et, enfin, en venant à votre rencontre au sein de vos mairies et cabinets pour répondre à vos attentes vis-à-vis de l’Ordre.

Nous avons défendu inlassablement nos principes : le respect du secret professionnel, la protection des libertés individuelles (en matière d’asile, de prison, de procédure pénale, de liberté d’expression, d’accès au droit des plus démunis) et notre déontologie.

Nous nous sommes indignés du sort fait à nos confères dans le monde comme en Turquie, en Égypte et en Iran en demandant la libération de Nasrin Sotoudeh.

Découvrez le bilan du bâtonnat en images

Nous avons oeuvré à l’attractivité de l’économie pour le droit dans le contexte du Brexit avec la création et la promotion des chambres commerciales internationales auprès de la cour d’appel de Paris, à la rendre plus innovante avec la création du Lab EFB et la relance de l’Incubateur, à la faire rayonner à l’étranger, notamment en organisant de nombreuses conférences, les premiers jeux internationaux des barreaux et bien sûr les campus à Abidjan, Berlin et Tokyo.

Nous sommes restés sur la brèche pour agir, réagir, vous défendre, vous représenter et parler d’une seule voix en votre nom.

Nous ne sommes peut être pas arrivés à tout faire, ni même à tout réussir, mais nous y avons mis tout notre coeur, et beaucoup d’ardeur et de passion.

Nous remettons les clefs de la maison et le bâton à Olivier Cousi et Nathalie Roret, avec un sentiment de fierté, de l’émotion et de la gratitude pour nous avoir fait confiance durant ces deux années afin de contribuer à l’avenir de notre grand et beau barreau.

MARIE-AIMÉE PEYRON, bâtonnier de Paris                                               BASILE ADER, vice-bâtonnier de Paris