Editorial

Cérémonie de remise du bâton

Mis à jour le 20.12.2017

Madame Marie-Aimée Peyron et Monsieur Basile Ader, respectivement bâtonnier et vice-bâtonnier ont reçu le bâton de leur charge des mains des bâtonnier et vice-bâtonnière sortants, Monsieur Frédéric Sicard et Madame Dominique Attias.

Vidéo de la cérémonie de remise du bâton 

batonplay.jpg

Ils prendront officiellement leur fonction le 1er janvier 2018 pour une durée de deux années. Ils souhaitent placer leur mandat sous le signe de la confraternité, de l’exemplarité, de la transparence et enfin de l’innovation avec un principe d’action auquel ils ne dérogeront pas ; réformer avec pragmatisme et professionnalisme pour progresser rapidement et tous ensemble.

Marie-Aimée Peyron et Basile Ader souhaitent qu’au terme de leur mandat chaque avocat ait retrouvé la fierté et l’intérêt d’être représenté par cette institution qui doit retrouver son leadership au sein des institutions républicaines.

Ils mettront donc très rapidement en œuvre les préconisations de leur programme afin de donner au barreau de paris encore davantage d’influence, d’attractivité et de centralité.

La formation sera aussi une priorité absolue afin d’aider les futurs avocats à entrer avec toutes les compétences requises dans une vie professionnelle devenue plus complexe et plus exigeante qu’autrefois.

Ils s’engagent à agir avec détermination et efficacité pour améliorer l’environnement et le quotidien des  presque 30 000 avocats parisiens confrontés à des mutations qui bouleversent leur activité.

« Les défis sont nombreux : le déménagement dans le nouveau Tribunal, l’ère numérique, l’égalité, l’interprofessionalité…  Ils seront tous relevés avec le souci permanent d’une écoute attentive de chacun », et d’une ouverture aux idées et projets novateurs.

Ils appellent chaque avocat à rejoindre ce grand mouvement de mobilisation en faveur d’une profession conquérante, unie, confiante en son avenir et en son barreau.

Le vice-bâtonnier de Paris Basile Ader ajoute : « Marie-Aimée Peyron et moi-même auront à cœur de porter haut la défense de la défense et d’œuvrer à la sauvegarde des droits humains ainsi qu’au respect des libertés publiques. Nous entendons être les avocats des avocats. »

Le nouveau bâtonnier de Paris Marie-Aimée Peyron conclut : « Ce bâtonnat coïncide avec un véritable tournant pour le barreau de Paris : nouveau Tribunal dès avril, face auquel s’élèvera en 2019 notre nouvelle Maison des avocats. Par ailleurs, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne,  qui se précise de jour à en jour, exige de Paris un positionnement fort à l’international. »